LOGO FRANCE ROUTES top position

Nogaro-course2 : Janiec signe le doublé

Anthony Janiec (#1 Lion Truck Racing) a remporté la course du Grand Prix Camions de Nogaro, deuxième épreuve du championnat de France 2018. La course a été marquée par un drapeau rouge à 4 tours de l'arrivée.

Anthony Janiec a réalisé la journée parfaite à Nogaro. Déjà vainqueur de la course 1, il a récidivé dans la deuxième manche du jour. Avec le système de grille inversée, l'ancien pilote de F3 s’élançait depuis la 8e position sur la grille de départ. Mais cela ne l'a pas empêché de faire une remontée incroyable. Auteur d'un bon départ, il a été patient et a saisi toutes les opportunités qui se sont présentées à lui. Dans le 4e tour, il a profité d'un contact entre Thomas Robineau (#2 - Robineau Compétition) et José Sousa (#22 - Team VTR) pour s'accaparer la troisième place. il a ensuite chassé son compatriote Lionel Montagne (#3 - Aravi Racing Team) et le Polonais Gregory Ostaszewski (#14 - Team 14). Ces deux-la se sont portés en tête de course dès les premiers tours (avec le système de grille inversé, ils étaient très bien placés sur la grille). Anthony Janiec est revenu sur eux comme un vautour sur sa proie. Une fois bien placé à l'aspiration, ses attaques ont été chirurgicales au freinage, ne laissant aucune chances aux #14 et #3.

Une fois en tête le pilote Lion Truck Racing a imprégné le rythme et n'a plus jamais été inquiété. De son côté, Thomas Robineau a connu un début de course plus compliqué. Ralenti par les pilotes qui étaient devant lui, Thomas Robineau a mis plus de temps que Janiec pour se défaire de ses adversaires. Il a eu fort à faire avec Florian Orsini (#19 - Orsini team), qui s’élançait depuis la pole position, et Téo Calvet (#20 - Lion Truck Racing), ce qui a bien fait les affaires du champion en titre, tranquillement installé en tête. Robineau a finalement réussi à prendre le meilleur sur eux. Mais Janiec était déjà trop loin pour espérer quoi que ce soit.

Grégory Ostaszewski (#14 - Team 14) complète le podium de manière plutôt inattendue. En effet, le Polonais a du abandonner suite à un problème mécanique. Mais dans le même temps un pilote a déversé de l'huile sur la piste provoquant le déploiement du drapeau rouge. Dans ce cas-là, la commission de course utilise le classement du tour précédant l'interruption pour faire le classement final. Donc un peu de chance même si jusqu'à la il avait réussi une superbe course. Et comme les 75% de la course n'ont pas été effectuées, seulement la moitié des points a été attribuée aux pilotes. Lionel Montagne (#3 - Aravi Racing Team) et Téo Calvet complètent le top 5.

Derrière les "favoris" la bagarre a fait rage pour le gain de la 6e place entre José Sousa, Florian Orsini, Patrice Lacouve (#33 - Team 33 Truck Racing), Aurélien Hergott (#68 - Team Camion de Course Francilien), Franck Conti (#39 - Team Truck Compétition Spirit) et Stéphane Languillat (#71 - Team Crétail Camion de Course).Ils terminent tous quasiment roues dans roues.

Retrouvez le classement complet de la course en cliquant ici.

Rendez-vous dimanche pour suivre le résultat des courses 3, et 4 ainsi que la Superfinale.