LOGO FRANCE ROUTES top position

Grand Prix Camions de Nogaro 2018 : le championnat se resserre !

Après avoir subi la loi de Thomas Robineau (Team Robineau) lors de la manche inaugurale au Castellet, Anthony Janiec (Lion Truck Racing) a pris sa revanche à Nogaro en remportant les quatre courses du week-end. Les deux hommes sont en tête du général.

 

 

  © Andre & Wolfgang Bartscher
 
 

​La seconde manche du Championnat de France Camions 2018 s'est tenue dans le Gers sur le circuit de Nogaro (9 et 10 juin). Une épreuve ô combien importante pour savoir qui allait s'affirmer comme le favori pour le titre. Après s'être fait dominer au Castellet, première épreuve du tout nouveau Championnat au Paul Ricard, Anthony Janiec se devait de réagir. Et il l'a fait de manière magistrale. Le champion en titre a remporté les quatre courses du week-end, tandis que Thomas Robineau s'est adjugé la seconde position à chacune de ses sorties. 5,5 points, voilà l'écart qui sépare Thomas Robineau (1er) et Anthony Janiec (2e). Ça promet pour la suite des évènements. Vivement Magny-Cours pour savoir lequel de ces deux hommes sortira victorieux.

Le jeune Téo Calvet (Lion Truck Racing), cadet de la catégorie (seulement 17 ans) a montré de belles choses avec sa régularité. Il pointe actuellement à la troisième place du général. Mais il aura fort à faire pour conserver cette position face à des pilotes plus expérimentés que lui. A commencer par Grégory Ostaszewski (Team 14), ou encore le double vainqueur de la Coupe de France Lionel Montagne (Aravi Racing Team).  La 3e place du championnat devrait se jouer entre ces trois hommes. Là encore la lutte sera acharnée.

Si le top 5 du Championnat est quasiment connu (dans le désordre), il est impossible à l'heure actuelle de prédire qui glanera la 6e place en fin d'année. Lors des différentes courses qui se sont disputées à Nogaro les Patrice Lacouve (Team 33 Truck Racing), Aurélien Hergott (Team Camion de Course Francilien), Franck Conti (Team Truck Compétition Spirit), Florian Orsini (Team Orsini), Stéphane Languillat (Team Créteil Camion de Course), José Sousa (Team VTR) ou encore Martial Defaye (Team Camion de Course Cépetois) se sont vraiment tirés la bourre à chacune des courses, terminant à chaque fois roues dans roues dans un ordre différent. La lutte sera longue et rude pour finir dans le top 10 du championnat.

Si le show a été fantastique sur la piste, il le fut également en dehors. Plus de 230 camions décorés ont pris place dans l'ancien paddock du circuit. De magnifiques machines que les 32.993 spectateurs présents sur place ont pu admirer. La troisième manche du Championnat de France Camions 2018 se tiendra à Magny-Cours les 7 et 8 juillet.